Agbar retirada de la gestió de l’aigua

Posted on 17 de gener de 2014 per

0


Le ministère des Ressources en eau vient de mettre fin au contrat décroché, en 2008, par l’entreprise espagnole AGBAR, portant la gestion de la Société de l’eau et de l’Assainissement d’Oran (SEOR) sur une période de 5 ans et demi.

La SEOR, société par actions, dont les actionnaires sont l’Algérienne des Eaux (ADE) et l’Office National de l’Assainissement (ONA), créée en 2008, a pris en charge la gestion déléguée de l’eau et de l’assainissement de la wilaya d’Oran. Les Espagnols, qui n’ont pas réussi à décrocher une prolongation du contrat de gestion, doivent désormais se contenter d’une simple assistance technique et d’assurer le management de la SEOR. Selon nos sources, la réunion tenue lundi dernier avec M. Necib Hocine en présence des cadres dirigeants de la SEOR, a apporté son lot de déception pour la partie espagnole qui, jusqu’au dernier moment, avait cru aux «assurances» de hauts responsables pour décrocher un nouveau contrat avec un élargissement des prérogatives de gestion de l’eau sur d’autres régions de l’Ouest, comme c’est le cas pour la capitale algérienne où les Français ont bénéficié de cette «faveur».

De l’avis des experts dans le domaine, la firme «AGBAR» avait de grandes chances de pérenniser la gestion déléguée de l’eau d’Oran, étant donné les résultats assez appréciables en matière d’alimentation en eau potable, formation du personnel et gestion commerciale, indépendamment du fait que la gestion de l’assainissement est restée un peu à la traîne par rapport aux autres missions confiées aux Espagnols. Mais l’on ignore jusqu’à présent ce qui a fait pencher la balance, vu le parcours, presque sans faute, des responsables espagnols, nonobstant l’incident de la pénurie d’eau pendant la dernière fête de l’Aïd El Adha à Oran. La SEOR s’est engagée, il y a cinq ans, d’assurer la disponibilité de l’eau en H/24 dans les robinets en moins de 3 ans.

Font: El Watan.com

Advertisements